DIY – Déodorant Coco “Caline” a l’huile de coco, bicarbonate et tea tree

NON, JE NE SUIS PAS UNE FAN DE JULIEN DORE [OUI,OUI, ON Y CROIT…]

Tout commence avec cette superbe découverte : l’huile de coco… cette odeur ! J’ADORRRRE ! J’ai vu tellement de recettes avec l’huile de coco que la première chose que j’ai eu envie de faire était un déodorant. C’est vrai que généralement, on va dans le rayon, on choisi son déo, on l’achète et on l’utilise. Pour moi, la réflexion n’est jamais allé plus loin.

Mon déo était vide et depuis mon passage au naturel j’ai lu beaucoup de choses quant à la nocivité des déodorants industriels. Taux élevé d’aluminium, d’alcool… ON ÉVITE ! Un déo pas cher, facile à faire et avec peu d’ingrédients… ON VALIDE !

Qu’est ce qu’un déodorant ?

Un déodorant se présente sous forme de bille, spray ou stick. Il permet de lutter contre les odeurs liés à la sueur et à la transpiration. ATTENTION, il ne permet pas d’éliminer cette transpiration. Le corps a besoin de rejeter les toxines et c’est par ce biais là.

Je me suis largement inspiré de la recette de la belle Coline du blog “Et pourquoi pas Coline” (clique ici pour voir son blog). Merci pour cette recette, simple et efficace !

Avant toute préparation, il faut avoir les bons gestes et prendre les précautions nécessaires, c’est par ici !

Déodorant “Coco Caline”

Les ingrédients

HV de coco : antibactérienne, nourrit et apaise la peau

Bicarbonate de soude : neutralise les odeurs

HE de Tea tree (Coline utilise de l’HE de Palmarosa) : antibactérienne

La recette

  • 27 grammes (ou 3 cs) d’huile de coco
  • 15 grammes (ou 3cc) de bicarbonate de soude
  • 10 gouttes d’HE de tea tree
  • Facultatif : 5 gouttes de vitamine E si tu souhaites garder ton déo plus de 2-3 mois

Faire fondre l’huile de coco et rajouter le bicarbonate de soude. Bien mélanger et rajouter l’HE.  Mélange une dernière fois.

Tu peux changer l’HE par celle de ton choix : menthe poivrée, palmarosa…)

Conservation : je te conseille de garder ton déo au frais car en cas de grosses chaleurs, la préparation deviendra liquide (Merci l’huile de coco !). Personnellement, quand il fait 20-25 degrés, je le laisse sur mon étagère dans ma salle de bain, cela me convient parfaitement. Les huiles végétales (dont l’huile de coco) se conservent bien. Si l’huile s’oxyde, il faut la jeter.

L’application

Il suffit de prélever un peu de pommade et de l’appliquer sur les aisselles. Je l’applique avec mes doigts tout simplement.

coco

Mais Ju’, ce déo est-il vraiment efficace ? 

Première surprise, ce déo est très efficace contre les odeurs, mais il laisse aussi la peau douce tout au long de la journée. De manière générale, je n’ai jamais eu de soucis par rapport à la transpiration donc celui ci me convient. N’est-ce pas un déo miracle ?

A très vite,

Julie

 

6 Commentaires

  • Olivia 4 juillet 2017 à 12:22

    Coucou ! Pour que ton déo ne fonde pas avec la température qui augmente tu peux juste rajouter un peu de cire d’abeille ! C’est terriblement efficace et du coup tu peux l’enmener partout !

    Répondre
    • iletaittempsjulie 7 juillet 2017 à 17:06

      Merci pour ton commentaire !
      Tu rajoutes combien de cire d’abeille ?

      Répondre
      • Olivia 8 juillet 2017 à 11:38

        Je t’avoue j’ai fais au hasard pour ma première . Il faut pas en mette beaucoup dans tous les cas sinon c’est dur comme pas possible !

        Répondre
  • Deweycked 7 juillet 2017 à 17:22

    J’avais déjà fait une préparation de ce genre, j’pouvais pas embarquer mon dentifrice du coup j’avais mis HV de coco et du bicarbonate dans un petit pot. Ça me faisait une petite compo deux en un (miam). Sauf qu’au bout de quelques jours, l’odeur était infecte, impossible de m’en servir. Je sais pas à quel moment c’est devenu inutilisable mais je vais tenter ta recette en utilisant la vitamine E en plus, et en la laissant au frigo. Merci Julie 👧🌸

    Répondre
    • iletaittempsjulie 7 juillet 2017 à 19:47

      Merci pour ton commentaire 🙂
      Je pense que beaucoup de paramètres rentrent en compte quant à la longévité de nos préparations…
      Bonne tambouille !
      Julie

      Répondre

Laisser un Commentaire