Les huiles essentielles : mise en garde

Il y a quelques jours quelqu’un m’a parlé de « la fenêtre thérapeutique » dont je n’avais que brièvement entendu parler. C’est vrai que les huiles essentielles peuvent être miraculeuses mais, elles peuvent aussi être TRÈS dangereuses.

Quand on fait une recette il faut toujours se renseigner avant mais c’est aussi un de mes rôles de te sensibiliser aux ingrédients que tu utilises et de te parler de mes recherches et découvertes.

Je me suis bien renseigné afin de pouvoir comprendre et ensuite t’expliquer ce qu’est une huile essentielle, les précautions, les contre-indications, l’utilisation etc…

Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?


Une huile essentielle est un complexe liquide concentré d’une plante obtenue par extraction de certaines parties de plantes telles que les fleurs, les pétales, les feuilles, la tige etc… Chaque plante possède une ou plusieurs propriétés différentes.

Exemples :

  • Tea tree (arbre à thé) : anti-bactérienne  
  • Petit grain bigarade : régule le sébum, tonique cutané
  • Menthe poivrée : utile contre les mots de tête, stimule, rafraîchit et revigore le corps

Source : Aroma-zone

Utilisation des huiles essentielles


Indication : 1ml = 20 à 25 gouttes environ

Administration des huiles essentielles : 

  • Voie orale : Dilution sur un support (sucre, miel, pain…). Demande OBLIGATOIREMENT l’avis d’un médecin avant. Cette voie est réservée aux adultes et aux enfants de plus de 7 ans.
  • Application cutanée et massage : Utilisation pure ou diluée (viens, tu trouveras ici toutes les informations sur les huiles végétales comédogènes). ATTENTION : certaines huiles essentielles ne peuvent s’appliquer pures sur la peau. 
  • Actif cosmétique : Tu peux ajouter des huiles essentielles dans tes cosmétiques à froid, en fin de préparation (entre 0.1 et 2% maximum). On parle ici d’ajouts dans les huiles végétales, les crèmes, les lotions, les gels….
  • Diffusion atmosphérique : Tu peux utiliser un diffuseur, un brumisateur ou un galet.
  • Pour entretenir ta maison : Par exemple, je mets 1 goutte de tea tree dans mon sceau d’eau pour laver le sol.
  • En cuisine : Je ne t’en parle pas car je n’ai jamais essayé. Néanmoins, tu peux utiliser 1 à 2 gouttes pour parfumer tes plats.

Les huiles essentielles ne se mélangent pas à l’eau, mais à l’huile. Je te conseille de varier tes huiles essentielles car ton corps s’habitue vite à la prise de ces huiles.

Précautions d’utilisation des huiles essentielles


Il faut, avant chaque utilisation d’une huile essentielle ou en cas de doutes, demander l’avis d’un spécialiste de la santé. Les informations que tu trouves sur ce blog ne remplacent en aucun cas l’avis ou la prescription d’un médecin.

Il est recommandé de toujours effectuer un test de tolérance dans le pli de ton coude 24 à 48 heures avant toute utilisation d’une huile ou d’une préparation. Si tu observes une réaction, ne l’utilise pas. Ce qui te correspond à toi, ne correspondra peut être pas à quelqu’un d’autre.

Quand tu utilises une huile essentielle, fait toujours attention à la composition de ton huile et à la condition de la personne qui va l’utiliser (âge, grossesse…).

Garde toujours les huiles essentielles hors de portée et hors de vue des enfants. Il est nécessaire de ne jamais retirer la capsule codigoutte des flacons des huiles essentielles.

Les huiles essentielles ne doivent pas être appliquées sur les yeux, le contour des yeux, ni dans les oreilles ou le nez. Les injections sont strictement interdites. 

Précautions des types d’huiles essentielles


Il y a des précautions à prendre quant à l’utilisation de certains types d’huiles essentielles :

  • Les huiles essentielles dermocaustiques : riches en phénols, aldéhydes terpéniques et terpènes, elles peuvent être irritantes pour les peaux sensibles Ajowan, Bay St-Thomas, Basilic sacré, Cannelle de Ceylan, Cannelle de Chine, Eucalyptus à cryptone, Girofle, Lemongrass, Litsée citronnée, Origan compact, Origan vulgaire, Sarriette des montagnes, Serpolet, Thym à thymol, Thym saturéoïdes
  • Huiles essentielles photosensibilisantes (surtout les agrumes qui se conservent 1 à 2 ans maximum après ouverture – surveille l’odeur, l’aspect…) : Ne pas s’exposer au soleil (attendre au moins 4h) Angélique, Bergamote, Céleri, Citron, Citron vert, Khella, Livèche, Mandarine jaune, Mandarine rouge, Mandarine verte, Orange, Orange sanguine, Pamplemousse, Tagètes, Verveine citronnée. 
  • Huiles essentielles allergisantes : Attention au risque d’allergies (surtout pour les asthmatiques) Achillée millefeuille, Cannelle de Ceylan, Cannelle de Chine, Cyprès, Inule odorante, Mélisse

Fenêtre thérapeutique


Selon Doctissimo, la fenêtre thérapeutique est une “Interruption provisoire d’un traitement en cas d’intolérance ou d’insuccès, ou dans le but d’éviter une accoutumance de l’organisme et donc une moindre efficacité du traitement.”

Dans le cadre de la cosmétique maison, il s’agit de faire des pauses dans son « traitement » ou son application.

La fenêtre thérapeutique peut s’utiliser de plusieurs manières, par exemple une application de 5 jours et une pause de 2 jours.

Les contre-indications


  • En complément d’un médicament : N’associe pas tes huiles essentielles et tes traitements médicamenteux sans l’avis d’un médecin. N’arrête pas non plus ton traitement pour le substituer par les huiles essentielles (TRÈS DANGEREUX).
  • L’usage d’huiles essentielles est déconseillée pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, les personnes hypersensibles ou présentant un cancer hormono-dépendant, les bébés et plus généralement celles ayant des problèmes de santé.
  • En cas d’allergies respiratoires ou d’asthme, évite d’inhaler directement les diffusions d’huiles essentielles.

Tu peux sans problème, tambouiller sans huiles essentielles.

Les dangers des huiles essentielles


Les huiles essentielles sont très puissantes, très concentrés. Ce n’est pas un ingrédient anodin. Une huile essentielle est un produit certes naturel, mais qui peuvent être irritantes ou particulièrement sensibilisantes.

Les dangers :

  • intoxication,
  • surdosage…

Il faut bien veiller à respecter la quantité ou la posologie des huiles essentielles. Aroma-zone propose des fiches sur chaque huile essentielle. Tu peux facilement les consulter pour la posologie. 

Que faire si j’ai utilisé trop d’huiles essentielles ?


En cas d’ingestion accidentelle, il est conseillé d’avaler plusieurs cuillerées d’huile végétale afin de diluer l’huile essentielle, contacte un centre antipoison (03 88 37 37 37 pour celui de strasbourg) et consulte également un médecin au plus vite.

En cas de contact ou de projection, rince avec de l’eau et applique abondamment une huile végétale, rince à nouveau et consulte un médecin ou un ophtalmologue au plus vite surtout si tu as une gène au niveau des yeux.

Tu as l’impression que tu fais une allergie ? Arrête tout de suite ton produit et applique une huile végétale pour t’apaiser. Contact un médecin.

Brûlures ? Applique une huile végétale pour diluer et consulte un médecin. N’utilise surtout pas d’eau.

Sources



Les informations sur les huiles essentielles disponibles sur mon blog sont à titre informatif. Ces informations sont issues de mes différentes lectures. Je ne prétends en aucun cas faire partie du personnel de la santé. Elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni même engager ma responsabilité.

N’hésite pas à me dire en commentaire si tu as d’autres informations utiles qui peuvent être ajoutés dans mon article ! (Je le modifierai avec plaisir en y ajoutant la source).

A très vite !

Julie

2 Commentaires

  • Christophe 18 juillet 2017 à 11:24

    Beaucoup de bon sens qu’il convient malgré tout de rappeler à la raison de nombreux utilisateurs. Les HE sont concentrées et dangereuses. Les apprentis sorciers ne devraient pas jouer avec…

    Répondre
  • DIY - Masque gommant DE LA MORT QUI TUE 25 août 2017 à 16:15

    […] Si tu essayes une nouvelle huile essentielle, fais un test sur l’intérieur de ton coude, pour t’assurer que tu supportes bien l’huile. Je précise également que les huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes et enfants de moins de 3 ans. Pour en savoir plus à propos des dangers des Huiles Essentielles, c’est par là. […]

    Répondre

Laisser un Commentaire